Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Les aides du département

Nous connaître

Restaurer le patrimoine monumental et mobilier : les aides du département

Le territoire des Yvelines est riche d’un patrimoine architectural remarquable et diversifié : monuments historiques, édifices religieux, civils ou ruraux. Ces lieux conservent très souvent des oeuvres d’art méconnues et de grande qualité qui nécessitent également des restaurations.

Depuis plus de 30 ans, le Département intervient en faveur de la restauration et de la valorisation de ce patrimoine historique yvelinois, afin de préserver ces nombreux témoins pour l’avenir et de contribuer ainsi à renforcer la qualité du cadre de vie, l’identité et l’attractivité de son territoire.

Avec le « Plan exceptionnel d’aide aux collectivités pour le développement de leurs édifices culturels structurants 2007-2010 », le Département avait mis en œuvre pendant quatre ans une politique ambitieuse, en accompagnant les projets de restauration du patrimoine mais également les projets d’aménagement et de développement des équipements structurants sur le territoire. Ainsi, c’est 183 opérations de cette nature qui ont été soutenues pour plus de 12,5 millions d’euros.
Après l’achèvement du « Plan exceptionnel » fin 2010 et l’instruction des derniers dossiers correspondants courant 2011, le Département a poursuivi son action dans ce domaine, en tenant compte toutefois d’un contexte économique contraint, en votant, le 23 novembre 2012, pour une durée de trois ans à compter de janvier 2013, un nouveau dispositif : « Yvelines Patrimoine 2013-2015 – Plan d’aide aux collectivités pour la restauration et la valorisation de leur patrimoine historique monumental ». Celui-ci s’adressait aux communes et groupements de communes, en leur qualité de propriétaires des édifices et maîtres d’ouvrage des opérations concernées. Il se fondait sur une autorisation de programme de 6 M€, en faveur du patrimoine non protégé et protégé, qu’il soit en péril ou hors péril. Ce dernier a pris fin le 31 décembre 2015, bien que l’instruction des derniers dossiers concernés se soit poursuivie jusque fin 2016.
Ces dispositifs ont profondément dynamisé la restauration du patrimoine monumental yvelinois, en permettant notamment d’assurer la pérennité d’édifices remarquables pour les générations futures, de réhabiliter des constructions anciennes aux centres des bourgs en leur conférant une nouvelle fonction, de préserver des formes et des techniques du bâti traditionnelles.


Aujourd’hui, le Conseil départemental prolonge son soutien financier en faveur du patrimoine yvelinois avec le dispositif quadriénnal « Restauration des Patrimoines historiques 2020-2023». Fondé sur une autorisation de programme de 2 100 000 €, le dispositif concerne la restauration du patrimoine historique monumental, mobilier et documentaire (archives) en péril ou non.

 

Les communes souhaitant bénéficier de ce programme doivent en faire la demande sur le portail Yvelines - Hauts-de-Seine (voir le guide joint ci-dessous pour une première inscription). Sont également disponibles sur ce portail des modèles notamment pour les délibérations en conseil municipal, le récapitulatif des dépenses, le certificat d'achèvement des travaux et les autres documents nécessaires au suivi des restaurations.

 

Par ailleurs le Conseil départemental mis en place un dispositif complémentaire pour la conservation préventive des édifices historiques. Ce dispositif, dédié aux communes rurales  repose sur un carnet de suivi d’entretien qui permettra une programmation pluriannuelle des interventions préventives nécessaires à la conservation des monuments. Le détail de ce dispositif est disponible sur le portail Yvelines - Hauts-de-Seine.


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits