Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Le patrimoine des Yvelines restauré avec l'appui du Département > Mantes-la-Jolie, l'orgue Merklin > Vue des tuyaux après restauration

Nous connaître

Vue des tuyaux après restauration

détail des tuyaux restaurés.JPG

En 1944, la collégiale est endommagée par des bombardements et l’orgue se trouve alors exposé aux intempéries. Il bénéficie d’une restauration dans les années 1950 mais de mauvaise qualité, qui parviendra à le maintenir plus ou moins en usage jusqu’en 1970.

Depuis 1995, la mairie de Mantes-la-Jolie a décidé de redonner vie à cet instrument historique avec la collaboration de plusieurs partenaires publics et privés. Les travaux de restauration engagés en 2010 comprennent le démontage de l’instrument, son nettoyage, la rénovation des éléments du buffet (meuble contenant les tuyaux), du sommier (corps en bois sur lequel sont dressés les tuyaux), de la console, des systèmes de transmission, de la tuyauterie et de la soufflerie. La restauration en atelier a été suivie d’un remontage au printemps 2013 et d’un accord sur site. L’orgue Merklin peut à présent faire de nouveau résonner sa voix majestueuse dans la collégiale.
 

À savoir…
Le projet d’origine était de ne conserver qu’une partie de la tuyauterie de l’orgue afin de la réutiliser pour la création d’un orgue neuf. La mobilisation locale, dont celle de l’Association pour le renouveau de l’orgue Merklin, ainsi que l’intérêt musical et patrimonial de cet instrument ont permis de lui conserver toute son intégrité.


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits