Accueil > Nous connaître > Sauvegarder et transmettre le patrimoine monumental et mobilier > Le patrimoine des Yvelines restauré avec l'appui du Département > Verneuil-sur-Seine > Les oeuvres sculptées : sainte Catherine et sainte Madeleine

Nous connaître

Les oeuvres sculptées : sainte Catherine et sainte Madeleine

Sainte Catherine d’Alexandrie, avant et après restauration (clichés : C. Garguelle et Le Sciapode).

Deux statues en pendant : sainte Catherine et sainte Madeleine, pierre, XVIIe siècle

Financement : ville de Verneuil-sur-Seine

Restaurateurs : Atelier le Sciapode
Suivi scientifique et technique de l’opération : Cécile Garguelle (CG 78)

 

Sainte Catherine
Cette statue anonyme représente sainte Catherine d’Alexandrie tenant dans une main un livre ouvert, symbole de son érudition et dans l’autre, un fragment de ce qui était sans doute la palme des martyres. Elle écrase, son persécuteur, l’empereur Maximien, figure barbue, qui se dresse à ses pieds. De l’autre côté, la roue de son supplice permet de confirmer son identification. Une étroite couronne rappelle qu’elle est fille de roi, et enserre son voile alors que ses cheveux bouclés encadrent un visage juvénile.

La restauration a consisté à nettoyer la pierre et à éliminer les éléments en plâtre et goujons métalliques ajoutés postérieurement, sources de dégradation de la pierre.

(Clichés : C. Garguelle, Le Sciapode)


Espace personnel
© Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Extranet - Mentions légales - Crédits